Le Bas Armagnac

Un peu d'histoire:

L'essentiel

 

L'Armagnac est la plus ancienne eau-de-vie de vin produite dans le Sud Ouest de la France, au cœur de la Gascogne. Elle est obtenue par la distillation de vin blanc dans un alambic armagnacais et mise en vieillissement de longues années en fûts de chêne avant d'être commercialisée. Elle est proposée en assemblages, ou spécificité armagnacaise, en millésimes.

Les terroirs de l'Armagnac ainsi que sa méthode d'élaboration répondent à des règles définies par l'Appellation d'Origine Contrôlée obtenue par cette eau-de-vie dès 1936.

Avant tout, l'Armagnac est un produit artisanal, élaboré en petite quantité par des vignerons et des maisons de négoces porteurs d'un savoir-faire ancien. La diversité des terroirs, des cépages, donnent à cette eau-de-vie une personnalité riche, diversifiée, proche de la nature et des hommes qui la font. 

 


The Gascognic Paradox :

Les 40 vertus de l'Armagnac. Si l'Armagnac est la plus ancienne eau-de-vie de France, elle fut à ses origines consommée pour ses vertus thérapeutiques. Des documents exceptionnels en attestent, notamment celui de Maître Vital Dufour. Cet homme d'église nommé Prieur d'Eauze et de Saint Mont fit par ailleurs des études de Médecine et écrivit un ouvrage daté d'environ 1310 et conservé aux archives du Vatican:
" De Maitre Vital Dufour ... livre très utile pour conserver la santé et rester en bonne forme... " :

" Cette eau, si on la prend médicalement et sobrement, on prétend qu'elle a 40 vertus ou efficacités. Elle aiguise l'esprit si on en prend avec modération, rappelle à la mémoire le passé, rend l'homme joyeux au dessus de tout, conserve la jeunesse et retarde la sénilité... "

La science prend aujourd'hui le relais

Le concept de " French Paradox " a incité de nombreuses équipes de chercheurs à préciser le rôle de l'alcool, celui des tanins du raisin et celui des tanins du bois dans le bénéfice apporté par une consommation modérée de vin ou de boisson alcoolisée. Pour l'Armagnac, des travaux scientifiques récents montrent que cette eau-de-vie a des capacités antiradicalaires avérées. Ses propriétés sont dues aux tanins du bois qu'elle renferme grâce à un long processus de vieillissement en fûts de chêne. Une équipe médicale vient également de mettre en évidence le rôle protecteur d'un Armagnac vis à vis de l'agrégation des plaquettes sanguines (un des facteurs des maladies cardiovasculaires). Toutes ces observations tendent à prouver que la consommation modérée d'Armagnac (et c'est bien de cette façon là qu'il est apprécié) participe, avec tous les produits gastronomiques du Sud Ouest de la France, à un régime alimentaire et un mode de vie qui favorisent la bonne santé des habitants de la région.

 

 


600 ans de tradition :

L'Armagnac est la plus vieille eau-de-vie de France.

On a pu retrouver des traces irréfutables de sa production et de sa consommation dès le XIVème siècle.

Mais on peut remonter plus loin encore, au temps de la Rome toute puissante qui a introduit la culture de la vigne dans nos terres. Les arabes plus tard apportent l'alambic puis les Celtes l'utilisation des fûts.

Le nom ARMAGNAC viendrait d'un chevalier de Clovis, Herreman, qui reçut du Roi au Vème siècle un fief en Gascogne. "Herreman" aurait été latinisé et déformé en "Armagnac" par le langage local.

Plus tard, dès 1310, Maître Vital Dufour prieur d'Eauze évoque dans un traité de médecine retrouvé au Vatican les 40 vertus de cette eau-de-vie.

Entre le XVème et le XVIIème siècle, les preuves du commerce de l'Armagnac se multiplient : on peut le trouver sur les marchés de St Sever, Mont-de-Marsan ou encore Aire-sur-Adour.

Mais l'Armagnac doit réellement son développement commercial aux Hollandais. Alors que les Anglais interdisent le passage sur la Garonne de tous les vins autres que ceux de Bordeaux, les Hollandais ont l'idée de développer la distillation des vins de Gascogne afin de produire de l'eau-de-vie qui, elle, ne subit pas d'embargo. La production s'accélère alors et pour pallier les fluctuations des bonnes et mauvaises années, l'Armagnac est mis en réserve dans des fûts de chêne.

On découvre alors miraculeusement la rondeur, la complexité aromatique, la couleur de ce mariage sublime entre le chêne et l'eau-de-vie.

Plus tard, le 25 mai 1909, la région s'organise avec un Décret délimitant une zone de production et le 6 août 1936 l'Appellation d'Origine Contrôlée Armagnac est officiellement créée.

Depuis, négociants, producteurs, distillateurs continuent sans cesse à travailler avec passion cet Armagnac, produit extraordinaire d'un terroir, de vignes et d'un savoir-faire extraordinaires.

 
 
 


Domaine de Guilhon d'Aze © 2006 || Denis Tastet - Propriétaire récoltant - Larée 32150 Cazaubon - Gers en Gascogne || Tout droits réservés
Tél : 05 62 09 53 88 || Fax : 05 62 09 58 92 || Mail : contact@domaine-guilhon-daze.fr
Réalisé par NALTASYSTEMS

L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modération.